index

Les murs et les poudres , 2009


Projection vidéo (dispositif cinéma), muet, noir et blanc, 6min30.










Miroir. Photographie. Vidéo. Autant d'images qui dialoguent entre elles sans jamais vraiment se retrouver dans ce film. Les "dimensions perdus" se déploient et s'emmêlent comme autant de traces d'un temps révolu. Image dans l'image. L'écran comme oracle. Le "noir et blanc" donne un aspect très précis qui permet de s'attacher plus facilement aux formes et à la matière même de ce qui est filmé. Le jeu des ombres et des lumières y est beaucoup plus agréable. Il y a là aussi une recherche influencée par l’esthétique du contraste des films expressionnistes allemands du début du 20e siècle et des jeux de clair obscur.






Les murs et les poudres, 2009, Raphael Moreira Gonçalves

(capture vidéo)







Les murs et les poudres, 2009, Raphael Moreira Gonçalves

(capture vidéo)